Diner de cons, Le (1997)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Diner de cons, Le
 




 
Anachronisme
Fan de l'OM, Lucien Cheval chambre François Pignon sur la déroute de son équipe pendant OM-Auxerre. Pignon lui rappelle que Marseille avait été corrigé à Bordeaux la semaine précédente. Le film ayant été tourné durant la saison 97-98, ce match a été joué près de deux mois plus tôt. (Bordeaux-OM (2-0) le 25 septembre et OM-Auxerre (4-0) le 15 novembre 1997).
Ajoutée le 09 Dec 2020
 

 
Observation
Lorsque les scènes se passent dans l'appartement de Pierre Brochant, on voit bien que l'arrière plan de la tour Eiffel n'est qu'un décor et pas un vrai
Ajoutée le 21 Dec 2011
 

 
Observation
Pignon se réjouit que les auxerrois ait réduit le score avant la pause lors d'OM-Auxerre, les marseillais ne menant plus que 2-1 . Cependant il s'agit d'un score fictif car lors du OM-Auxerre de 1997, les auxerrois n'ont pas marqué, et perdront même le match 4 à 0.
Ajoutée le 13 Dec 2020
 

 
Continuité
Le joueur de boumerang a les cheveux noirs quand il lance les boomerangs et que le plan est large, et poivre et sel quand il est en gros plan.
Ajoutée le 09 Jan 2007
Minutage :  00:00:40
 

 
Observation
Durant la scène où François Pignon et Jean Cordier discutent dans le TGV, on voit la scène interrompue à 3 reprises par des vues où le train est filmé de l'extérieur roulant sur les rails : à la première coupure le TGV Atlantique est de longueur double (20 wagons), à la seconde il est de longueur simple (10 wagons), puis redevient de longueur double avant d'arriver à la gare Paris-Montparnasse.
Ajoutée le 07 May 2004
Minutage :  00:04:19
 

 
Observation
François Pignon apprend à Pierre Brochant qu'il lui a fallu 346.422 allumettes pour réaliser le Pont de Tancarville (00h16m46s). Or dans le TGV, avec Jean Cordier, il annonçait que les 346.422 allumettes avaient servi à réaliser la Tour Eiffel (0h3m51s).
Ajoutée le 24 May 2008
Minutage :  00:18:01
 

 
Continuité
Pierre Brochant compose le numéro de téléphone de Marlène Sasseur, pour la rappeler, mais raccroche aussitôt le combiné. Il tend ensuite le téléphone à François Pignon, et lui décroche le combiné. François Pignon met le combiné à l'oreille et obtient la communication avec Marlène. Vous noterez qu'à aucun moment le numéro n'a été recomposé(ni la touche BIS pressée)...la communication n'aurait pas du aboutir.
Ajoutée le 17 May 2008
Minutage :  00:22:21
 

 
Continuité
Après que Francois Pignon ait téléphoné à Sorbier et qu'il tombe par erreur sur Marlène Sassoeur , Pierre lui dit : 'C'est fini oui !!'. François se met la main gauche sur la bouche. Sur le plan suivant , il a sa main droite sur la bouche.
Ajoutée le 30 Jan 1999
Minutage :  00:23:23
 

 
Tournage
Marlène vient chez Pierre , quand elle passe à un carrefour , on voit la caméra de tournage se refléter sur la voiture.
Ajoutée le 30 Jan 1999
Minutage :  00:25:11
 

 
Continuité
Juste Leblanc doit avoir une fabuleuse mémoire pour reconnaître instantanément le n° de tél. d'un 'ami' à qui il n'a pas parlé depuis 2 ans.
Ajoutée le 18 Feb 2004
Minutage :  00:30:34
 

 
Géographie
Pignon donne à Cheval '9 rue de l'Université' comme adresse où réside Pierre Brochand. Et l'appartement de ce dernier semble se situer tout juste à côté de la Tour Eiffel. Or si on recherche cette même adresse sur un site du type 'Google Maps', le '9 rue de l'Université ' est à l'opposé complet de la Tour Eiffel. Pour rejoindre cette adresse, il faut en effet traverser le pont de la Concorde,passer devant l'Assemblée Nationale puis partir sur la gauche. Sachant que pour rejoindre le champ de Mars, il faudrait emprunter le pont de la Concorde, passer devant l'Assemblée Nationale et partir sur la droite.
Ajoutée le 09 Sep 2007
Minutage :  00:49:42
 

 
Tournage
Les lumières de tournage se reflètent sur le tableau que Pierre et Just déplacent.
Ajoutée le 17 May 2005
Minutage :  00:51:08
 

 
Géographie
Pourquoi le tableau de Georges de la Tour 'Job et sa femme' serait à Paris alors que ce tableau est exposé à Epinal.
Ajoutée le 17 May 2005
Minutage :  00:51:09
 

 
Observation
Pierre Brochant dit à Juste Leblanc que si Cheval n'aime pas le vin, il boira de l'eau. Or, après l'arrivée de Cheval, François Pignon explique qu'il a préparé l'omelette en mélangeant de la bière aux oeufs en neige. Il y avait donc aussi de la bière chez Brochant, et pas seulement du vin et de l'eau.
Ajoutée le 17 Dec 2009
Minutage :  00:57:21
 

 
Continuité
Lorsque Lucien appelle le publicitaire pour parler avec sa femme, et qu'il lui dit : 'evidemment que tu te rhabilles !', Pignon rit et met sa main sur la bouche, au plan suivant, il a la main qui couvre aussi son nez.
Ajoutée le 10 Jan 2006
Minutage :  01:02:48
 

 
Continuité
Lorsque Lucien Cheval bois une gorgée de vin, il a envie de vomir et Pignon l'accompagne à la salle de bain, mais se trompe de porte. Alors Pierre Brochamps lui rétorque 'J'avais dit À Gauche, Pignon' mais pourtant, 10 minutes auparavent, (0:53:20) Pigon était lui même allé vomir aux toilettes. Il est peut-être con, mais personne ne peux l'être au poins d'oublier où l est allé 10 minutes auparavent :)
Ajoutée le 05 Mar 2008
Minutage :  01:03:28
 

 
Continuité
La femme de Pierre Brochant commence à accélérer avant même que le feu tricolore ne passe au jaune ; et moins d'une seconde plus tard, dès le début du plan suivant, le feu est déjà rouge.
Ajoutée le 30 Sep 2003
Minutage :  01:04:23
 

 
Continuité
Chrsitine revient à la maison et sort de son auto en verrouillant les portes : il s'agit d'une BMW série 3 version 96. Quand elle a son accident plus loin, sa BMW a changé de génération.
Ajoutée le 18 Mar 2003
Minutage :  01:04:24
 

 
Clin d'Oeil
Lorsque le coupé Peugeot 406 heurte la BMW de Madame Brochant, l'airbag de la 406 ne se déclenche pas. Or, pour la Peugeot, il s'agissait d'un choc frontal, qui aurait du déclencher l'airbag conducteur, de série sur ce type de véhicules. Bon OK, c'est une Peugeot...;-)
Ajoutée le 17 May 2008
Minutage :  01:04:25
 

 
Observation
François Pignon se fait passer pour le professeur Sorbier en téléphonant à l'hôpital Bichat. Or au début du film (0h21m00s), Pierre Brochant nous apprend que le professeur Sorbier dirige le service rhumatologie de l'hôpital Broussais, et non Bichat. Un tel passe-droit parait excessif, surtout auprès d'un autre établissement hospitalier.
Ajoutée le 17 May 2008
Minutage :  01:10:24
 



Autres films du même genre :

 

Retour haut de page