Delicatessen (1991)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Delicatessen
 




 
Clin d'Oeil
Lorsque Mme Interligator tente de mettre la lampe dans la baignoire avec la machine à coudre et le morceau de ruban est un clin d'oeil au feuilleton américain des années 60 : MISSION IMPOSSIBLE où ils inventaient les systèmes les plus imvraisemblables pour faire les choses les plus simples.
Ajoutée le 19 Feb 2006
 

 
Observation
Lorsque Louison remet l'enseigne de la charcuterie en place, la grand-mère s'en va de l'immeuble avec des boites derrière elle, Marcel dit qu'elle est sourde or quand il éteint la télé plus tard dans le film, la grand-mère se réveille or comment a-t-elle entendue puisqu'elle est sourde.
Ajoutée le 19 Feb 2006
 

 
Observation
L'appartement de Potin est rempli d'escargots, de grenouilles et d'eau, pourquoi le sol ne s'effondre t-til pas à force d'être humide.
Ajoutée le 26 Feb 2006
Minutage :  00:20:00
 

 
Lien avec un autre film
La jeune femme blonde "s'entraine" à recevoir quelqu'un chez elle en mimant des gestes de réception :scène déjà vue dans "Fenêtre sur cour" de Hitchcock.
Ajoutée le 27 Aug 2010
Minutage :  00:26:00
 

 
Observation
On voit que c'est pas Julie qui joue le violoncelle ses doigts ne sont pas au bon endroit.
Ajoutée le 17 Feb 2006
Minutage :  00:30:00
 

 
Continuité
Comment mademoiselle Plusse (karin viard) peut-elle voir dans le reflet de la vitre quelque chose qui se passe sur le toit ? (le boucher qui secoue l'antenne)
Ajoutée le 22 Oct 2010
Minutage :  01:07:55
 

 
Observation
Le couteau de Louison traverse le front du boucher, un coup de cette violence aurait du le tuer en seulement quelques secondes.
Ajoutée le 26 Feb 2006
Minutage :  01:40:00
 



Autres films du même genre :

 

Retour haut de page