Pacha, Le (1968)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Pacha, Le
 



Pages : 1  2  

 
Observation
La loco électrique du train postal a un sifflement de loco à vapeur.
Ajoutée le 12 Aug 2014
 

 
Observation
Un des télex envoyés à la Gendarmerie de Saint-Tropez est intitulé Gendarmerie Notionale au lieu de Nationale.
Ajoutée le 12 Aug 2014
 

 
Continuité
Albert dit aux policiers motards de pas se grouiller, ils sont dans les temps. Alors pourquoi le convoi grille-t-il volontairement un stop ?
Ajoutée le 12 Aug 2014
 

 
Observation
Le commissaire Joss et la soeur de Léon de Lyon montent dans un taxi rouge. Lorsque le commissaire en descend pour rentrer chez lui, le taxi est noir.
Ajoutée le 23 Oct 2012
 

 
Observation
Avant d'ouvrir sa vitre, Léon de Lyon baisse le son de son autoradio. Après l'avoir flingué, Quinquin se penche dans l'auto pour y mettre ou en retirer quelque chose, mais le son de la radio augmente sans qu'il n'y touche.
Ajoutée le 21 Jul 2015
 

 
Observation
Au moment où Joss et Nathalie commencent à discuter, on entend plus, même en fond, le gars qui avait commencé à raconter une blague.
Ajoutée le 21 Jul 2015
 

 
Observation
La scène où Quinquin tue ses complices dans la petite bicoque de campagne est la seule scène de campagne où il n'y a pas de neige.
Ajoutée le 21 Jul 2015
 

 
Continuité
Joss dit à Natalie qu'il s'appelle Antoine mais son boss l'appelle Louis.
Ajoutée le 20 Sep 2016
 

 
Observation
Quinquin fait un signe du bras à ses complices et ceux-ci se mettent en route sans même l'avoir vu lever le bras puisqu'ils ne le regardaient même pô à ce moment-là.
Ajoutée le 20 Sep 2016
 

 
Continuité
Le personnage du milieu n'est pas éclairé de la même façon d'un plan à l'autre. Et surtout, les personnages sont plus serrés sur le plan de côté que sur le plan large.
Ajoutée le 08 Jun 2005
Minutage :  00:02:45
 

 
Continuité
La médaille de droite n'est pas exactement au même endroit que sur le gros plan précédent.
Ajoutée le 09 Jun 2005
Minutage :  00:02:49
 

 
Continuité
On voit nettement sur le mur du fond l'ombre du bijoutier avec son parapluie, provoquée par les projecteurs de tournage.
Ajoutée le 09 Jun 2005
Minutage :  00:04:23
 

 
Continuité
L'écharpe du bijoutier n'est pas positionnée de la même façon entre les deux plans.
Ajoutée le 09 Jun 2005
Minutage :  00:05:01
 

 
Clin d'Oeil
Le motard de la gendarmerie n'est autre que le cascadeur Rémy Julienne.
Ajoutée le 11 Mar 2005
Minutage :  00:05:13
 

 
Tournage
On voit nettement un membre de l'équipe de tournage se refléter dans la vitre de la portière.
Ajoutée le 09 Jun 2005
Minutage :  00:05:30
 

 
Continuité
Quand le fourgon blindé explose, on voit bien qu'il est immatriculé en 45. Quand il est tracté dans le camion, on voit que le 45 a été transformé en 75.
Ajoutée le 09 Jun 2005
Minutage :  00:09:36
 

 
Continuité
Quand la DS finit sa glissade sur le toit, elle est parallèle à la route. Plan suivant, elle n'est pas dans la même position.
Ajoutée le 09 Jun 2005
Minutage :  00:09:41
 

 
Continuité
Quand les policiers sortent de la DS accidentée, on voit que les sièges et les contre-portes sont de couleur marron. Alors qu'au départ de Paris, ils étaient bleus.
Ajoutée le 09 Jun 2005
Minutage :  00:10:05
 

 
Continuité
On voit un projecteur et l'équipe de tournage se refléter dans la bombe.
Ajoutée le 09 Jun 2005
Minutage :  00:10:40
 

 
Observation
Immédiatement après que l'équipe de Quinquin ait fait exploser le camion blindé, Horst de Hambourg entre dans ce dernier. Mais si le camion vient d'exploser, les tôles doivent être brûlantes et à l'intérieur il doit faire plusieurs centaines de degrés. Il est donc impossible qu'un homme y entre à ce moment là, à plus forte raison sans porter de vêtements de protection.
Ajoutée le 08 Aug 2014
Minutage :  00:11:35
 

 
Tournage
On voit un projecteur se refléter dans la portière.
Ajoutée le 10 Jun 2005
Minutage :  00:12:51
 

 
Continuité
Quand on voit la DS arriver, la Jaguar est au niveau de l'arbre alors que sur le plan précédent, elle était un peu plus en arrière.
Ajoutée le 10 Jun 2005
Minutage :  00:13:01
 

 
Continuité
Sur le plan large, le pan gauche du manteau de Gabin est ouvert, alors que sur le plan rapproché, il est rabattu. On voit d'ailleurs qu'il fumait tellement que ses doigts en étaient jaunes...
Ajoutée le 10 Jun 2005
Minutage :  00:13:53
 

 
Clin d'Oeil
On voit affiché sur le mur les photos des voyous du film. Vous constaterez qu'en bas à gauche, il s'agit de Georges Lautner, et en haut à droite Michel Audiard.
Ajoutée le 11 Mar 2005
Minutage :  00:17:24
 

 
Continuité
Quand Quinquin et son complice roulent, on voit que le pare-brise de la DS est sale (trace des essuie-glaces). Quand ils arrivent à la maison, le pare-brise est propre.
Ajoutée le 10 Jun 2005
Minutage :  00:18:12
 

 
Tournage
Une inscription illisible est visible à l'intérieur du rond jaune au verso des billets de 500 NF à l'effigie de Molière. En fait rien n'était écrit à l'intérieur du rond qui permettait de voir le filigrane en transparence.
Ajoutée le 04 Dec 2008
Minutage :  00:19:04
 

 
Observation
il est étonnant que le matériel de nettoyage se trouve à même le sol. Il est peu probable que Gouvion ait nettoyé son arme, accroupi sur le tapis.
Ajoutée le 04 Jun 2005
Minutage :  00:25:08
 

 
Continuité
On voit un pot de graisse parmi le matériel de nettoyage. Or, on n'utilise pas de graisse pour lubrifier une arme, car c'est un produit épais et incompressible qui peut géner le bon fonctionnement des pièces de l'arme. On utilise une huile spéciale très fluide.
Ajoutée le 04 Jun 2005
Minutage :  00:25:09
 

 
Continuité
Les objets sur le tapis ne sont pas positionnés de la même manière entre les deux plans (notamment le paquet de cigarettes, les cigarettes à côté de la boîte et les balles).
Ajoutée le 10 Jun 2005
Minutage :  00:25:58
 

 
Continuité
La position du corps n'est pas du tout la même entre les deux plans.
Ajoutée le 10 Jun 2005
Minutage :  00:25:59
 

Pages : 1  2  


Autres films du même genre :

 

Retour haut de page