Ascenseur pour l'Echafaud (1958)

Toutes les erreurs





 
Jaquette de Ascenseur pour l'Echafaud
 




 
Continuité
Le grapin, oublié sur la façade de l'entreprise familiale, est ramassé par une gamine devant le grillage, alors que personne ne l'a décroché.
Ajoutée le 28 Oct 2005
 

 
Continuité
Le gardien (G Darrieu) tire à deux mains la grille fermant le bâtiment dans lequel se trouve Tavernier. Dans la nuit, Mme Carala, à la recherche de ce dernier, secoue la grille, qui ne s'ouvre pas mais que l'on n'a pas vu être fermée à clé. Plus tard, le vigile à vélo venant faire sa ronde ouvre la grille avec une clé...
Ajoutée le 02 Aug 2017
 

 
Observation
Au moment où Julien arrive pour tenter de récupérer la pellicule, l'inspecteur Chevrier surveille le développement des photos qui vont dramatiquement confondre les amants lorsque apparaîtront les images du couple se promenant tendrement enlacé… Le mouvement et les attitudes y sont trop naturels pour imaginer une seconde que ces photos ont été prises à l'aide d'un retardateur, alors qui a pris ces photos ? Le couple clandestin se rencontrait-il secrètement en présence d'un tiers. Invraisemblable.
Ajoutée le 15 Mar 2006
 

 
Continuité
Le vigile venant faire sa ronde de nuit ouvre avec une clé (à 43' 02") la grille qui ferme le bâtiment dans lequel est enfermé Tavernier. Son travail fini, il tire la grille, ne la ferme pas à clé et s'en va. Quelques heures après (c'est le matin), le gardien (joué par G Darrieu), accompagné de deux policiers, ouvre à clé (à 1h 01' 44") la même grille.
Ajoutée le 13 Oct 2014
Minutage :  01:01:44
 



Autres films du même genre :

 

Retour haut de page